Mémoire d'exil

Publié le par Anne

Ainsi donc le 17 juillet 1998  la Forteresse Pierre et Paul de Saint-Petersbourg,
 l'incroyable s'est accompli.


Quatre-vingt ans, jour pour jour,  après leur assassinat, leTsar Nicolas II et la Tsarine Alexandra, trois de leurs enfants et les derniers fidèles qui choisirent de partager leur sort, sont solenellement enterrés au Mausolé des Romanoff, en présence des descendants de ceux de leur famille qui parvinrent à échapper à la révolution, et de la Nomenclatura surgie de la chute du régime communiste.

Les Romanoff sont venus du monde entier.
Beaucoup ne se connaissaient pas.
L'exil, dispèrse ceux qui ont cru perdre avec leur patrie, l'espoir d'y retourner un jour.

Mais tous, n'ont jamais oublié qu'ils étaient Romanoff !

Frédéric Mitterand

Publié dans Thèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article